Création d’entreprise structure juridique cession repreneur Jodoigne Namur

Création et cession d’entreprises

Création et cession d’entreprises

La démarche de création d’une entreprise requiert l’intervention d’un expert-comptable pour de multiples raisons. De fait, c’est là une opération qui sollicite la maîtrise de plusieurs compétences (juridiques, fiscales, comptables, financières etc.), que seule la répétition régulière de ces opérations permet d’accumuler.

Au Bureau comptable BASECQ, nous vous accompagnons sur les trois phases qui constituent cette création, soit :

En amont de la création à proprement parler, que ce soit en lien avec :

  • Le choix d’une structure juridique d’exercice
  • Le choix du statut social du dirigeant
  • Le choix d’un régime fiscal pour l’entreprise
  • La recherche d’aides publiques ou privées
  • ou encore, l’établissement du business plan

Au niveau de la création au sens formel.

  • Si votre demande est telle, notre Bureau se chargera ensuite de l’établissement des textes juridiques liés à la création de votre entreprise : rédaction des statuts, rédaction d’un pacte d’actionnaire, rédaction d’un procès verbal d’AG, etc.
  • Nous nous tenons également prêts à prendre en charge l’accomplissement des formalités administratives de création (avis d’insertion dans un journal d’annonces légales, enregistrement des statuts, etc.) vous permettant de vous concentrer sur les enjeux “métier” de votre lancement.

Au cours des semaines suivant la création, enfin, dans la recherche de votre “vitesse de croisière”. On peut ranger ici le fait d’identifier l’organisation comptable et administrative la plus adaptée pour l’entreprise, ou de mettre en place des outils de gestion (tableaux de bord, indicateurs, reporting) adéquats.

Création et cession d’entreprises

A l’autre bout de cette relation très particulière qu’a un patron avec son entreprise, la cession de cette dernière n’est pas un acte qui se décide du jour au lendemain : elle exige au contraire une solide anticipation.

  • Les démarches fondatrices en seront posées, dans l’idéal, 4 ou 5 ans avant le transfert effectif. Ceci vous donnera du temps pour préparer votre projet et pour définir le profil souhaitable pour le repreneur…
  • Une fois votre décision de principe définitivement prise, notre Bureau vous aidera à procéder à évaluer votre entreprise, histoire de présenter une offre qui puisse mettre en valeur ses points forts, tout en reconnaissant aussi ses faiblesses avec honnêteté.
  • Cette offre rédigée et documentée, il s’agira de la diffuser. Sur ce point aussi, nous pouvons être d’une aide précieuse, en vous indiquant les canaux adéquats. Nous vous aiderons aussi à communiquer l’information auprès de vos employés, qui méritent d’être pleinement associés au processus.
  • Il faudra ensuite préparer la garantie d’actif et de passif. Tout repreneur exigera cette garantie. Vous devez par conséquent connaître parfaitement tout élément qui risque de déprécier un élément d’actif ou d’alourdir une dette.
  • Enfin notre accompagnement sera plus qu’apprécié lors des négociations mêmes avec le repreneur, jusqu’à la signature de l’acte de cession à proprement parler. La cession de son entreprise étant une opération sensible, voire quelque peu “identitaire”, il est bon, en effet, de dépassionner les échanges entre les parties entre faisant appel à notre Bureau dans une posture de “filtre”, ou de “médiateur”.